Showing 421–440 of 708 results

  • Yèmi ou le miracle de l’amour

    Depuis que sa mère lui avait appris devrait suivre sa tante lors de son prochain séjour au village, afin d’être placée comme « vidomegon  »dans une famille nantie en vine, Yèmi pouvait plus dormir. Elle était inquiète sur son sort. Ce qu’elle ignorait, c’est que sa mère également n’était pas  tranquille. On dit tellement de choses concernant les « vidomègon ». Ce sont des enfants battus à longueur de journée ; des enfants taillables et corvéables à merci. Ils sont les premiers levés et les derniers couches. ils sont mal nourris et dorment souvent sur le sol nu. On raconte tellement de choses sur eux !

    Plus le jour du départ approchait, et plus grande était sa peur de l’inconnu.

     

    3.600CFA
  • Rendez-moi mon sexe

    Rassurez-vous ! Les voleurs de sexe n’ont pas refait surface. Rendez-moi mon sexe ! est un recueil de sept nouvelles dont le fil conducteur:  l’amour, tisse des histoires à travers des portraits et des situations aux couleurs multiformes. Cet ouvrage est une fresque littéraire qui fait osciller jalousie, peur, angoisse…, Rendez-moi mon sexe ! c’est aussi sensualité, trahison, joie… Un livre qui incite à la réflexion, au questionnement. Ici, chaque réponse devient une nouvelle question.

    2.500CFA
  • Les Amours incurables

    Elle s’arrêta donc devant la porte des toilettes .Y accrocha son oreille gauche. Soufflement haletant. Des murmures féminin ou masculin? Rien n’était sur. Il fallait attendre. De cœur ferme .là .Devant la porte d’entrée. L’attention accrochée à la poignée. Encore dix minute. Peut être quinze. Les râlements reprirent de plus belles. Dessinant une courbe acoustiques insaisissable. Derrière la porte deux chairs s’offrait a une distraction inhabituel.

    3.000CFA
  • Les mystères du tambour parlant

    Adjao a oublié la promesse faite un jour aux dieux des tambours de les servir jusqu’à la fin de sa vie. Il leur avait demandé la fertilité, pour couronner son mariage où l’absence d’enfant menaçait la dislocation du couple. Mais une fois comblé, une fois l’enfant né, Adjao a semblé faire dos à cet engagement. Surtout que l’enfant en question, devenu riche et peu flatté par le métier de griot de son père, lui a demandé de tout laisser tomber en échange d’une vie plus sereine et à l’abri du besoin.

    Mais les choses ne fonctionnent pas de cette façon. Hanté par l’esprit d’Ayangalu, traqué par les gens de la tradition qui lui recommandent de se retremper dans ses vieux habits de griot, le vieil Adjao mesure avec gravité la menace qui pèse sur lui et sur sa famille. Surtout sur l’enfant prodige. Mais il refuse de se prêter au jeu des croyances de son milieu.

    A travers la première partie de cette histoire, nous voyons comment se constituent les pièces de ce drame qui s’interroge sur la place du griot dans les sociétés africaines modernes et la portée des engagements pris au nom de notre propre confort. Une histoire forte à l’heure où on parle de revalorisation des religions traditionnelles.

    2.000CFA
  • La danse des spectres

    Les spectres, ils sont ou ils ne sont pas, ils cherchent, ils se cherchent tels des fantômes voguant sur une belle nuit clairsèment des seuls battements de leurs compagnons rongeur génétiquement aillée. Leurs vies est une anomalie , une suite d’angoisse existentielles avec une lueur logée dans une sphère qui ose les éclairés.

    4.000CFA
  • Malick a la colique

    Malgré les recommandations de sa maman et de son entourage, Malick ne fait pas attention à la propreté de ses mains. Pourtant si tout le monde dit qu’il faut souvent se laver les mains, c’est bien pour une bonne raison.

    2.000CFA
  • La croix de la mariée

    Bénita et Benjamin, amoureux, viennent de terminer leurs études et sont dans la vie active. N’est-ce pas que «l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et les deux feront une seule chair » ? Ils y ont cru, mais c’était sans compter avec une belle-mère envahissante et résolument décidée à pourrir la vie à sa bru. Ce furent des hauts et des bas, désillusions, motivations ; si Bénita pouvait ne plus aimer son mari…

    6.500CFA
  • La case des ancêtres

    « Un jeune homme, orphelin de père, ose réclamer son héritage à son oncle, le frère aîné de son père. En fait Saka souhaite récupérer les deux palmeraies laissées par son père décédé précocement. Cette audace fait trembler sa mère et donne des soucis au chef de la collectivité. Pourquoi tant de peurs ? »

    1.500CFA
  • Itinéraire d’un chercheur africain hors pair

    Les nombreuses publications d’Abiola Felix Iroko font de lui un chercheur hors pair . Ses domaines de prédilections se sont élargis avec le temps et l’expérience : la traite négrière et ses corollaires, l’organisation socio économiques et politiques des sociétés béninoises de la période précoloniale , le vaste domaine de l’histoire des mentalités sont des aspects de l’historiographie africaine auxquels s’est intéressée la belle plume de Felix Iroko. Ce livre est un hommage rendu à un grand historien béninois , à un érudit africain.

    5.000CFA
  • JANJAY LA PETITE PORTEUSE D’EAU

    Janjay est une petite fille intelligente, énergique et à l’esprit curieux, qui vit au Liberia. Chargée de l’approvisionnement en eau de la famille, elle néglige un jour les tâches qui lui sont confiées pour aller s’amuser avec une amie. Elle va découvrir les terribles conséquences de son comportement et apprendre une bonne leçon sur l’obéissance et le sens des responsabilités. Misant sur l’humour, cette histoire met en relief une question primordiale, celle de l’accès à l’eau potable qui concerne des millions de petites filles à travers le monde.

    2.500CFA
  • Aagan

    Adéyêmi resta ainsi sans bouger, sans porter. Soudain, le bruit se fit de nouveau entendre. Cette fois-ci, il était plus fort, plus distinct. Adéyêmi leva lentement la tête vers l’endroit d’où le sort provenait C’est alors qu’il vit l’étrange créature, perchée sur une branche du cocotier, la tête en bas comme si elle était en train de le regarder. C’était le Aagan. Le jeune homme ne pouvait plus bouger ».

     

    2.000CFA
  • LE PECHE DU PERE

    : Une malédiction frappe  AKAMBI et son frère depuis un certain nombre d’années. Malheureux dans la  vie professionnelle, les deux frères n’arrivent pas à expliquer les malheurs successifs qui s’abattent sur eux. Après consultation, il leur est révélé qu’un crime de sang commis par leur père est la cause de cette infortune. Mais pour y mettre fin, tout un rituel leur est proposé qui exige mort d’homme dans la famille. Akambi décide de porter le poids de cette lourde responsabilité mais au lieu de lui-même, c’est sur son fils et sur sa femme que le sort s’acharne…

    Doit-on répondre des actes posés par ses parents ? Comment construire sa propre vie alors que pend sur soi un sort auquel on est soi-même étranger ?

    1.800CFA
  • Pourquoi moi ?

    Pour gagner facilement de l’argent, Boladji oblige sa femme, Asaké à passer la nuit avec un riche homme d’affaires contre quinze millions de francs. Enceinte, la jeune femme est répudiée par le mari et se retrouve dans la rue, avec ses deux enfants…

    2.000CFA
  • Pierre précieuse

    II est beau et riche, elle est belle et heureuse. Leur avenir est tout tracé. Mais elle ne veut pas ce destin de femme au foyer, parce qu’elle souhaite s’accomplir dans un travail à la mesure de ses ambitions femme d’affaires, entre deux avions, à l’Image de certaines de ses amies. Mais le mari s’y oppose, refuse d’avancer le capital qu’elle lui a demandé. Alors, elle devient insupportable, alterne provocations et chantages. En fait, la pauvre est manipulée par une ramie, qui la pousse a adopter cette stratégie du pourrissement pour un but inavouable.

    Pierre précieuse est un huis clos sur les fondements du couple et de ses ressorts. Comment gérer le regard des autres sur son ménage ?Quoi privilégier dans leurs jugements ? D’ailleurs, est-il raisonnable de tendre les à  oreilles autrui ? Sans donner des leçons, sans être un bréviaire pour des blesses de guerre conjugaux, ce texte  n’en est pas mains une histoire humaine

    2.000CFA
  • Tourbillons

    : Revenue de L’Europe pour participer au mariage de sa demi-sœur Abakè, Abbey, jeune africaine et moderne, caresse secrètement le rêve de retrouver son amour de jeunesse, Ola, dont elle avait perdu la trace depuis huit ans. Le lendemain de son arrivée sa sœur l’appelle pour lui présenter l’heureux élu. C’est la stupeur. Le futur beau frère n’est autre que son ex, Ola.

    Confus autant que bouleverse, Ola apprend (‘existence de Délé, un enfant issu de ses amours avec Ia jeune femme et qui lui ressemble trait pour trait. Remonte Alors a la surface la passion qui L’avait habité envers Abbey. S’il envisage un instant de se remettre avec elle, il opte finalement pour le mariage avec sa fiancée du moment. Mais l’autre, folle de rage, ira s’attacher les faveurs d’un marabout pour briser cette relation et inverser le tour des choses. Dans In famille, le tourbillon est déclenché. La force adverse va lui aussi contre attaquer.

     

    2.000CFA
  • LA PRINCESSE DU DIABLE

    Débarquant dans la précipitation, ma mère ne se rendit même pas compte que la chambre qu’elle avait pris soin de fermer à clé, il y avait a peine une heure, ne I ‘était plus. Elle tourna la poignée, la porte s’ouvrir instantanément. Elle s’introduisit et tomba pile poil devant le principal acte de la scène obscène. Interloquée, une exclamation, a peine audible, s’échappa de sa gorge.

    Seigneur !!! Fit-elle les deux mains sur la poitrine. Dans le lit conjugal, sa fille de dix-sept ans était là, suant, en tenue d’Ève, activement rudoyée par ce solide quadragénaire. Lui faire ça a elle, mère vertueuse qui choisissait toujours les répétiteurs de ses filles parmi les professeurs les plus réputés pour leur intégrité morale… Ma mère perdit connaissance et s’effondra.

     

    1.800CFA