Affichage 41–60 sur 94 résultats

  • La nuit fatale : Tome III

    La saga de Délé Craig, PDG d’une grande entreprise et de son épouse Hironkè continu de se densifier. Dans cette troisième livraison, le couple vient d’avoir un enfant. Alors que tout semblait baigner dans l’huile, les démons du passé, insuffisamment ensevelis, reviennent en première ligne : il s’agit d’Alex, ancien escroc devenu riche de manière trouble et décidé à détrôner Délé à la tête de la société. Il y a aussi Mariam, la veuve d’Idriss, qui veut prendre une revanche sur le sort, parce que malmenée par la famille après le décès accidentel de son mari. Les deux personnages ont conçu un plan destiné à mettre en minorité les actionnaires de l’entreprise familiale et à imposer leur autorité. Mais Délé Craig, secrètement, préparer une riposte…

    Les turbulences, ici, semblent provenir de partout. Si elles ont quitté le couple Délé Hironkè, elles semblent s’être désormais installées dans le clan familial avec pour enjeu principal le contrôle de la société. Mais chacun fourbit son arme, prêt à assommer l’autre, du moins, à le mettre hors d’état de nuire.

    1.300CFA
  • La nuit fatale : Tome IV

    Délé est revenu à de meilleurs sentiments. Son épouse Hironkè qui lui a fait un beau bébé, semble avoir négocié une trêve avec ses démons intérieurs. La vie, chez les Craig, a retrouvé le parfum enthousiaste des lendemains qui chantent. Mais pas pour longtemps : Hironkè se retrouve du jour au lendemain à l’hôpital avec une grossesse extra-utérine. Pour le médecin traitant, il n’est plus question pour elle d’avoir un autre enfant. Le risque est grand, il en informe le mari d’autant qu’elle a déjà subi deux césariennes.

    Pour Délé, les interrogations sur le passé de sa femme refont brusquement jour. Depuis quand elle a subi sa première césarienne ? Aurait-elle eu un enfant avant lui et de qui ? Et si l’enfant existe, qu’est-il devenu ? Et pourquoi garde-t-elle jalousement ce secret ?

    De son côté, Délé est dans l’embarras ; il attend un bébé d’une autre femme, une de ses anciennes employées avec il folâtrait. Alors que sa mère s’en réjouit, lui-même se demande si ce n’est pas une erreur de trop. Pendant ce temps, Hironkè attend à la maison et compte patiemment les coups.

    1.300CFA
  • La nuit fatale : Tome V

    Délé vient de célébrer son deuxième mariage à l’insu de sa première épouse, Hironkè. Alors que la jeune mariée s’ennuie dans l’attente de l’enfant qu’elle accouchera bientôt, Mariam, la veuve de son oncle, commence à mettre au point la stratégie destinée à lui arracher Craigs Holding, la société familiale à la tête de laquelle trône le jeune homme. Mariam s’est adjoint les services d’Alex, son jeune frère revenu des Etats-Unis et enrichi dans des activités troubles. Peu à peu, l’étau se resserre autour de Délé qui empêtré dans ses histoires matrimoniales, ne voit pas venir le mal. Mais il y a comme l’ombre d’une bonne fée qui plane sur lui en la personne du détective privé Amzat qu’il a engagé à son service.

    Règlement de comptes, cinquième tome de La Nuit fatale, met un point final à cette saga familiale où, amour, argent, haine, trahison, rapprochent et en même temps divisent les personnages, véritable archétypes des figures du business moderne africain, dignes des caractères des grandes séries américaines comme Dallas ou Dynastie.

    1.300CFA
  • La perle du Sahara

    Fièrement, Wangaharo
    s’approcha de sa femme et lui proposa :

    -Bori,
    permets-moi de faire de toi la princesse la plus heureuse de ce monde. Je
    t’offre cinq caisses remplies d’or et quatre cent cinquante tête de vaches
    comme moussouforey.

    Celle-ci
    répondit calmement :

    -Mon cher
    frère, Bori mérite plus. Elle ne saurait être échangée contre ces biens
    périssables, mais elle exige une démarche digne qui rappelle celle de la
    vénération d’une déesse

                       Le prince Wangaho s’éprend
    éperdument de sa sœur. Celle-ci accepte la demande en mariage, mais impose à
    son frère des conditions qu’elle sait irréalisables. C’est la consternation générale.
    Que se passe-t-il finalement ? Ce ‘’crime’’ restera-t-il impuni ? Un savoureux
    roman qui plonge ses racines dans les veillés ancestrales où la parole est tout
    un art, une véritable motte d’argile que le conteur mouille pétrit pour lui
    conférer la forme voulue.

    4.000CFA
  • La rivale de Dieu

    Le roman « La rivale de Dieu » raconte l’histoire de Yin’dé, prêtre malgré lui.

    5.000CFA
  • La rue a aussi ses anges

    Yénounkoun écrasa un graillon tout près de moi. Je n’ai aucunement peur qu’il me contamine avec sa tuberculose, le rue ne m’a pas laissé grand espoir. Mourir d’une tuberculose serait un luxe dans les rues de Cotonou. Je n’ose pas m’en plaindre. Pas du tout. Je peux pleurer nuit et jour, la vie ne m’offrira rien de gratuit, j’en suis bien conscient. Elle en a décidé ainsi depuis l’époque de mes parents. Voilà d’ailleurs pourquoi j’ai horreur de prier. Je ne comprends même pas cette contradiction. Les mêmes dans leur chasuble ou veste allèguent …  Tout est accompli …, et pourquoi vais-je encore prier ?

    Dans ce livre foisonnant d’images se lisent et vivent les petites joies des enfants de la rue, et aussi leurs peines. Ces enfants qui ne sont rien d’autre que notre propre reflet, et qui n’attendent qu’une main.

    2.500CFA
  • La saison des regrets

    Anthai et Alice sont de meilleures amies. Mais les épreuves ont cette particularité de toujours surgir là ou tout va pour le mieux ; là ou la vie semble être un fleuve tranquille. Leur amitié inconditionnelle pourra-t-elle résister aux écueils de la vie ?

    La saison des regrets est un récit ou le patron se frotte abruptement à des amours démesurées, ou la naïveté et la prudence rivalisent. Ici, la passion perd les âmes et la prudence rivalisent. Ici, la passion perd les âmes et la trahison ose se coucher dans le lit feutré de la confiance. Et la vie, au-delà des bancs de l’école, dévoile de lourds secrets…

    3.500CFA
  • Le Bal des bouffeurs

    Dans ce roman,
    le narrateur découvre après des années d’études scolaires et universitaires,
    entièrement théoriques, qu’aucun avenir ne s’offre à ses diplômes. Avant de vivoter,
    il devrait retourner à la terre qu’il a abandonnée des années durant. Dans ce
    pays où l’entreprise de taxi-moto embauche des dizaines d’employés au
    quotidien, le 
    Secteur privé, grand pourvoyeur d’emploi agressé et asphyxié.

    Alors que les mains de nos dirigeants sont
    toujours tendues à l’occident, L’Afrique réclame sa souveraineté hypothéquée
    par l’inaction et la mauvaise gouvernance. Les mêmes problèmes se déplacent
    depuis les indépendances, alors que ta population augmente exponentiellement.

    2.500CFA
  • Le Code Secret de l’Emploi

    Le chômage est considéré à tort comme une fatalité. Les jeunes diplômés en arrivent même à croire qu’il n’y a plus du travail ou qu’il faut forcément avoir des connaissances hautement placées pour en avoir. D’autres encore, qui ont perdu leur emploi, n’ont plus vraiment confiance en leurs capacités de trouver un nouvel emploi, surtout quand ils ont déjà un certain âge. En réalité, il n’en est rien. La recherche d’emploi est une question de stratégies et d’astuces qui, une fois connues, vous permettent de décoder le système et d’avoir l’emploi de vos rêves quel que soit le domaine et quelle que soit votre situation : étudiant, chômeur, professionnel ayant perdu un emploi, etc., cet ouvrage est une aubaine, car, il vous donne les méthodes, les astuces et les outils nécessaires pour traverser cette période de votre vie avec succès. Des conseils pratiques en développement personnel et professionnel, et des méthodes qui ont prouvé leur efficacité sont condensés dans ce code ultime de déverrouillage du monde de l’emploi que vous tenez dans vos mains. Découvrez les et, surtout, partagez les autour de vous.

    5.000CFA
  • Le cri des feuilles qui meurent

    L’histoire se passe en Guinée. Elle commence en novembre 1970. Mais sait-on vraiment quand commence une histoire ? D’abord, il y a Sali. Adolescente de quinze ans amoureuse de Mounirou, mais qui doit partir loin de lui car elle a attrapé la lèpre. Elle suit un rébouleux qui fait d’elle son esclave en échange de potions inutiles. Et puis il y a le camarade Emile. Métis cultivé et zélé serviteur de la révolution. Nul nom n’est plus craint ni plus haï que le sien… Ensuite, il y a Fotédi, autre métis, et attardé mental, lui qui croit avoir tué Allah, et qui ressemble étrangement au camarade Emile, le redoutable séide du régime…

    Il y a Gassimou, un truand qui veut tirer avantage de cette ressemblance en se servant du débile comme d’un passeport pour des amitiés lucratives…

    Il y a Ramatoulaye, une homosexuelle que sa mère voudrait marier à un commerçant amateur de pucelles…

    Il y a l’enfant de Sali, la lépreuse, car la nature qui est parfois bonne, lui a donné un beau bébé…

    Il y a des voleurs d’enfants, des charlatans et des gendarmes…

    Il y a un chien famélique, des mercenaires portugais, et tant d’autres personnages qui croient leurs destins…

    Il y a cette cour aux mendiants, véritable Cour des Miracles de notre époque, qui cache un terrible secret.

    4.500CFA
  • Le Grimoire de l’Entrepreneur

    Le grimoire de l’entrepreneur est un outil pratique de conception et d’analyse de projet de création d’entreprise innovante. Il décrit étape par étape le processus de création d’une entreprise innovante. L’ouvrage comporte huit chapitres exposant clairement les méthodes agiles de conceptions, d’analyse de formalisations d’une idée d’entreprise. Les deux premiers présentent les outils de conceptions, d’évaluation et d’expérimentation d’une idée d’entreprise ainsi que la construction du business model. Les trois chapitres suivants décrivent la formalisation du business plan. Les trois derniers chapitres présentent l’analyse du projet et les modes de financement. Des cas pratiques sont proposés pour permettre aux lecteurs d’appliquer les méthodes enseignées en situation d’entreprise.

    10.000CFA
  • LE PECHE DU PERE

    : Une malédiction frappe  AKAMBI et son frère depuis un certain nombre d’années. Malheureux dans la  vie professionnelle, les deux frères n’arrivent pas à expliquer les malheurs successifs qui s’abattent sur eux. Après consultation, il leur est révélé qu’un crime de sang commis par leur père est la cause de cette infortune. Mais pour y mettre fin, tout un rituel leur est proposé qui exige mort d’homme dans la famille. Akambi décide de porter le poids de cette lourde responsabilité mais au lieu de lui-même, c’est sur son fils et sur sa femme que le sort s’acharne…

    Doit-on répondre des actes posés par ses parents ? Comment construire sa propre vie alors que pend sur soi un sort auquel on est soi-même étranger ?

    1.300CFA
  • Le retour de l’enfant soldat

    Enfant soldat, Zango revient dans son village, a la fin de la guerre. Mais le retour du jeune homme ne fait pas plaisir à tous, en dehors d’un petit cercle de personnes, ou figure en bonne place ma sa mère…

    Roman d’apprentissage d’éducation, ce livre est un émouvant plaidoyer pour la tolérance et la cohésion sociale. Il pose en urgence de façon dramatique l’épineuse question de la réinsertion des enfants soldats qi reviennent de guerre. Monstres ou victimes ? En tout cas, il leur faudra livrer une autre bataille tout aussi redoutable pour gagner leur place au sein de leur propre communauté qui les observe dorénavant avec suspicion.

    2.500CFA
  • Le rêve étranglé

    Dans ce recueil de onze nouvelles, Eustache Adétona Prudencio met en exergue les traditions africaines, leur influence sur la vie des gens, leur complicité et leur richesse. Il transcrit plus particulièrement avec justesse et humour, des aspects de la culture béninoise, à travers des portraits et des situations croustillantes. L’auteur se place ainsi en ardent défenseur des valeurs propres à sa culture, et en conteur des valeurs universelles telles que la lutte contre le racisme, où chacun pourra identifier des rêves, avoués ou étranglés.

    Cet ouvrage associe donc le plaisir de la lecture à une réflexion plus profonde sur la société africaine. Un régal instructif à découvrir, une envolée onirique aux accents réalistes, qui s’adresse à tout public.

    3.500CFA
  • Le salut tumulaire

    Mais qu’avez vous à parlementer avec ce déchet humain, proféra celui qui semblait être l’aîné de la fratrie. Hors de notre vue, t’a-t-on dit, père indigne! Tu n’es pas un père, t’es une vipère. Va t’adonner à la loterie sous d’autres cieux.

    Ce disant , il s’empara des bagages de son géniteur , aidé par ses frères et sa sœur. Ils allaient jeter les effets de leur ascendant sur la route très passante du quartier Kouhounou

    Impuissant, le père renié courut vers ces modestes biens afin qu’ils ne fussent pas aplatis par le flot incessant des véhicules. Compréhensifs, les conducteurs ralentirent pour épargner ces objets incongrus. Les spectateurs viennent à sa rescousse et lui prêtèrent main-forte. Ainsi Norbert sauva-t-il de justesse ses affaires.

    …..Norbert fut pourchassé comme un malfrat pris la main dans le sac, et se fut conspuer. Aussi les badauds le virent-ils, pliant sous le poids de ses baluchons comme s’il ployait sous celui du destin, essayant de s’enfuir afin d’échapper aux jets de pierres. Pierres que lui lançaient ses propres enfants dans le but de s’éloigner de son domicile dans le meilleur des cas, à moins qu’il ne s’agit de le lapider…

    3.500CFA
  • Le sublime sacrifice

    Des bouleversements menaçaient la quiétude du royaume de Klodan après le règne de Komlan Anzian. Mais fait insolite dans l’histoire de ce peuple, une femme était pressentie pour lui succéder : Taloua Klaman. Elle était très intelligente et « … plus belle que la déesse de la beauté elle-même –  si bien qu’elle séduisit le créateur de toutes choses ( Gnamien Kpli ). Celui-ci envoya un oiseau sacré, le cygne, lui porter le message de sa mission salvatrice. La responsabilité était noble et lourde. Mais elle réussit à rester digne et loyale. De son mariage avec Assoue Tanon, naquit un garçon, Moye Kouakou, « un miracle de Dieu » et « la clé de l’énigme ». En fuyant la dictature de l’usurpateur Kouassi Obodoun, cet être innocent fut le seul présent qu’acceptât le fleuve Comoé en furie. Par ce sacrifice suprême, Taloua Klaman sut « mourir » pour que vive son peuple.

    2.600CFA
  • Les contes d’Ahoko Kouah’in

     Les contes d’Ahoko Kouah’in La jeune fille, le génie et le cheval a été publiée à l’occasion de la première édition du Festival de contes de Kringambo, festival de promotion des contes oraux traditionnels dits dans les langues ivoiriennes, qui a lieu chaque année dans ce village.

    2.500CFA
  • Les cuisses du ciel

    Les enfants chantaient. Ils battaient les mains, regroupés en cercle. Certains tapaient sur des boîtes de conserve éventrées ; d’autres, cherchant un son plus particulier, plus excitant, frappaient leurs cuisses faméliques ou leur caleçon sentant d’urine et de morve. La musique montait haut, encore plus, semblait aussi prendre part à la fête.

    La bande grossissait, peu à peu. On criait, on sautait, on gambadait, et on criait encore. C’était une vraie troupe qui se produisait en pleine rue. Spectacle gratuit. Pas besoin de ticket. Certains passants s’arrêtaient pour participer à la fête. Les motocyclistes grimpaient sur leurs engins pour s’offrir pleine vu.

                        𝓐𝓲𝓬𝓱𝓪 ! 𝓐𝓲𝓬𝓱𝓪, 𝓮𝓬𝓸𝓾𝓽𝓮𝓶𝓸𝓲 !

                        𝓐𝓲𝓬𝓱𝓪 ! 𝓐𝓲𝓬𝓱𝓪, 𝓽𝓮𝓷  𝓿𝓪  𝓹𝓪𝓼 !

    Et les héros dansaient. Ils dansaient sur le refrain de Khaled. Un homme et une femme. Un vrai couple. La femme semblait beaucoup plus âgée que l’homme, mais peu importait. Une femme n’a pas d’âge, l’important c’est ce qu’elle peut offrir à son homme.

    5.000CFA