Affichage tous 2 réstultats

  • Afolabi

    Je voulais vraiment profiter de l’amour que tu me manifestais bien qu’étant consciente que tu faisais semblant. Je voulais que le jeu continue, convaincue que mon fric pouvait me le garantir. Exactement comme dans les couples dépareillés où la jeune femme de dix-huit ans jure aimer le vieillard de soixante-dix ans qui l’a épousée. Un grand silence plongea la salle dans une atmosphère brutalement lourde. Adjokè continua:

    -Afolabi, je veux que tu continues à faire semblant de m’aimer. Le jeune homme ne répondit pas tout de suite. Il se leva, fit un tour dans la salle et revint vers elle, mais accroupi.

    -Je vais te faire moi-même une confidence, ma chérie, lui fit-il : je ne peux pas non plus continuer à faire semblant…

    1.500CFA