fbpx

Les souliers du lac Nokoué

4 000 CFA

Rodrigue Atchaoué

Editions Tamarin

2 en stock

Description

Quand on était petits, Comlan allait passer les congés chez ses parents à Aglimey, une ferme située à dix-sept kilomètres de Zougbomey. Et avant de partir, il m’informait qu’il se rendait à Harlem. Il y demeurait jusqu’à la veille de la rentrée, et revenait le sac bourré de provisions.

A Harlem, on cultivait le manioc, l’igname, la patate douce, le maïs et le haricot et rouge.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les souliers du lac Nokoué”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat